COP15/ QUELLE STRATEGIE DE MOBILISATION DE LA FINANCE VERTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COTE D’IVOIRE.

Quelle stratégie de mobilisation de la finance verte pour le développement de la Côte d’Ivoire ?

Tel est le thème du SDE EVENT qui se tiendra ce mardi 10 mai 2022 à 13h 30. Initiative portée par le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, et de l’Agence CI PME. Ce Business Forum verra la participation des chefs d’entreprise du secteur privé dont celle de Monsieur Patrice ADAYÉ, CEO de la société AGRO-MAP.

En 2015, en amont de l’adoption de l’Accord de Paris, la Côte d’Ivoire avait soumis à la CCNUCC sa Contribution Déterminée à l’échelle Nationale (CDN) dont la cible de réduction des émissions était de 28,25%. Pour répondre à l’appel au relèvement de l’ambition, la Côte d’Ivoire a entrepris de rehausser ses objectifs d’atténuation et d’adaptation, et d’accélérer les réformes forestières, foncières, énergétiques pour contribuer de manière efficace à la lutte contre la pauvreté. Dans sa CDN révisée de 2021 présentée lors de la COP 26, la Côte d’Ivoire ambitionne de réduire de 30,41% ses émissions de gaz à effet de serre et ce, (en prenant en compte le secteur de la Foresterie non visé dans la première soumission de 2015), pour un coût global estimé à vingt-deux milliards de dollars américains. L’option charbon a été également abandonnée au profit d’un mix énergétique qui comprend une forte proportion d’énergies renouvelables (46%), et la centrale à charbon sera certainement remplacée par une centrale à gaz naturel. La politique climatique du Gouvernement met également à juste titre l’accent sur la résilience des populations, des femmes et des jeunes, à travers les emplois verts, et les enjeux de financement.

La quinzième session de la Conférence des Parties (COP15) de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD) se tiendra à Abidjan, en Côte d’Ivoire, du 9 au 20 mai 2022. Le thème de la COP15, « Terre. Vie. Héritage : De la pénurie à la prospérité », est un appel à l’action pour que la terre, source de vie sur cette planète, continue de profiter aux générations actuelles et futures. La COP15 réunira des dirigeants de gouvernements, du secteur privé, de la société civile et d’autres acteurs clés du monde entier afin de faire progresser la gestion durable de l’un de nos biens les plus précieux : la terre.

La terre est le fondement d’une société saine et productive, et la COP15 explorera les liens entre la terre et d’autres questions clés de durabilité. Ces questions seront examinées lors

du segment de haut niveau des 9 et 10 mai 2022, qui comprendra un sommet des Chefs d’État, des tables rondes de haut niveau et des sessions de dialogue interactif. La COP15 est un moment clé dans la lutte contre la désertification, la dégradation des terres et la sécheresse. Elle s’appuiera sur les conclusions de la deuxième édition du Global Land Outlook et offrira une réponse concrète aux défis interconnectés de la dégradation des terres, du changement climatique et de la perte de biodiversité, alors que nous entrons dans la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes. La sécheresse, la restauration des terres et les facteurs d’appui connexes tels que les droits fonciers, l’égalité des sexes et l’autonomisation des jeunes figurent parmi les principaux points à l’ordre du jour de la conférence. Grâce aux décisions adoptées par les 197 parties à la UNCCD, la COP15 devrait permettre de trouver des solutions durables pour la restauration des terres et la résilience à la sécheresse, en mettant l’accent sur l’avenir de l’utilisation des terres. Au cours de la COP15, de nombreux événements spéciaux et parallèles sont organisés autour de thématiques diverses et variées en lien avec le thème de la Conférence. C’est dans ce cadre que le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME organisera une rencontre parallèle dénommée COP15 ABIDJAN BUSINESS FORUM sur le thème : « Quelles stratégies de mobilisation de la finance verte par le développement économique de la Côte d’Ivoire ? »

Bien que le financement soit disponible auprès des institutions internationales, ainsi que les financements de sources privées, des difficultés, défis et barrières persistent pour le secteur privé.

Aucun commentaire pour le moment.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.